Plutôt à l'étincelle

Plutôt à l'étincelle

Plutôt à l'étincelle

J'abandonne sans vergogne le trop lourd fardeau,
D'un feu cinglant qui me brûle la peau.
C'est plutôt à l'étincelle que mon amour se ficelle.
C'est elle ma flamme, c'est elle ma lumière,
Parce qu'une étincelle bien plus qu'un feu,
Possède toute en force la tendresse des dieux.
Et quand l'ardent joue son va-tout,
L'étincelle d'un billet doux,
Raconte l'éternel aux amoureux,
Pour y briller de mille feux.
ce site a été créé sur www.quomodo.com